Les risques de la pratique intensive du sport sur la santé

Parfois, quand nous nous entêtons à obtenir des résultats plus rapide en sport, nous risquons de surpasser le raisonnable. Découvrez dans ce qui suit les conséquences néfastes de la pratique du sport à outrance sur la santé du corps et le bien-être de l’esprit.

Les accidents corporels dus au sport excessif

Faire une activité physique apporte de nombreux bienfaits pour la santé, si l’on ne parle que le système cardio-vasculaire, les os ou encore le mental. Néanmoins la pratique sportive n’est jamais loin des risques. Des études ont déjà montré qu’à peu près 17 % des accidents de la vie courante sont tous dus au sport. C’est un phénomène qui peut se produire quand on va trop vite dans l’effort.

Entre autres, l’utilisation durable des muscles lors d’une séance très intense peut engendrer la douleur, le claquage voire même la déchirure musculaire. Dans certaines disciplines, d’autres désagréments plus importants sont susceptibles d’apparaître en cas de pratique exagérée. A force de trop courir à pied ou pédaler un vélo, les muscles et les tendons vont souffrir. Les sportifs seront sensibles à certaines douleurs telles que la tendinite, les entorses, le mal de dos, la lombalgie etc. Etant fatigués, ils risquent même de chuter.

Les méfaits psychologiques

Les sportifs amateurs ou professionnels nécessitent d’un mental pour faire face à toute épreuve. Par ailleurs, à force de viser intensément la performance, ils peuvent être ciblés de certaines dérives telles que le dopage, la toxicomanie, etc. L’excès de sports de combat est possible d’entraîner des grands risques neurologiques. Quelquefois, l’activité physique devient même une véritable drogue.

En outre, faire des exercices physiques sans temps de repos risque incontestablement des répercussions sur la santé psychologique. Les plus fréquentes semblent le trouble de sommeil, l’irritabilité, ou encore le déséquilibre du comportement.

Mais un problème mental plus sérieux s’impose de plus en plus chez de nombreux sportifs. Il s’agit de la « bigorexie », un phénomène d’addiction au sport, reconnue désormais par l’OMS. Cette maladie touche particulièrement les sportifs qui deviennent accros à leur discipline comme les adeptes du running ou du fitness. Elle apparaît lorsque l’activité physique devient excessive, qu’elle engendre une émotion de stress ou de la tristesse en cas de réduction ou d’arrêt de la pratique.

Comment faire pour éviter les risques du sport excessif ?

Envie de se surpasser, les sportifs arrivent parfois à réaliser de manière intensive leur discipline. Ce n’est pas convenable pour la santé autant du corps que de l’esprit. Afin d’éviter les éventuels problèmes, la pratique de sport doit être mis en rapport avec les capacités de ses pratiquants. L’activité se fait de manière progressive. Des séances régulières à fréquence modérée garantissent des effets bénéfiques. A ce titre, trois séances hebdomadaires en moyenne suffisent pour bénéficier les bienfaits du sport tout en limitant les risques.

Aussi, il est important de savoir que le repos est primordial dans le sport, peu importe le niveau du sportif. C’est une période requise pour récupérer la force et l’énergie, et reconstruire des muscles.

 

En conclusion, le sport est excellent pour la santé. Mais il est nécessaire de laisser du temps consacré à des séances de récupération. C’est important pour gagner davantage de rigueur et de puissance pour progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *