• TJ_01
  • TJ_02
  • TJ_03
  • TJ_04
  • TJ_05
  • TJ_06
  • TJ_07
  • TJ_08
  • TJ_09
  • TJ_10
  • TJ_11
  • TJ_12
  • TJ_13
  • TJ_14
  • TJ_15
  • TJ_16
  • TJ_17
  • TJ_18
  • TJ_19
  • TJ_20
  • TJ_21
  • TJ_22
  • TJ_23
  • TJ_24
  • TJ_25
  • TJ_26
  • TJ_27
  • TJ_28
  • TJ_29
  • jquery content slider
  • TJ_31
angular carousel by WOWSlider.com v7.7
compteur visiteur


QUI SOMMES NOUS

DIAPORAMAS

L'Auberge du Cheminot Biterrois

Photos Villefranche-Olette 2015

Photos du Train Jaune Juin 2015

Mon reseau de train HO

Déchargement à Villefranche

Les photos des locomotives HO

Photos du Train Jaune été 2015

Photos Train Jaune Hiver 2015-2016

COMITE D'USAGERS

 

RENSEIGNEMENTS

 

MES ACTIONS

 

 

ACTUALITES du Train Jaune

 

 

LES PETITIONS

 

Pour la rénovation à l'identique de l'Automotrice Z 103

Lien: https://www.change.org/p/conseil-r%C3%A9gional-languedoc-roussillon-midi-pyr%C3%A9n%C3%A9es-p%C3%A9tition-pour-la-r%C3%A9novation-%C3%A0-l-identique-de-l-automotrice-z-103-du-train-jaune

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Pour le maintien des ateliers SNCF de Béziers

 

http://www.petitions24.net/sauvons_les_ateliers_sncf_de_beziers

 

Groupe Facebook: "Luttons pour sauver le Dépôt SNCF de Béziers":

 

https://www.facebook.com/groups/543996085725371/

Photo Michel Tortes

 

Pour soutenir le Train Jaune et le maire de Thuès Entre Valls

Lien: https://www.change.org/p/sncf-soutien-au-maire-de-thues-entre-valls

Photos Internet: Le Train Jaune qui arrive en gare de Thuès-Caranca l'été vu de tête et de queue!


ETATS GENERAUX DU RAIL:

Film de présentation de la ligne du Train Jaune

 

 

 

 

Lundi 20 Février 2017 Madame Carole Delga:

Présidente de notre grande région a visité le berceau du petit Train Jaune: Le Dépôt SNCF de Villefranche de Conflent.

 

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Une visite concrète et positive avec des propos rassurants, pour le devenir de notre Canari qui restera TER comme la région le souhaite, avec son développement touristique qu'il faut faire valoir et son attractivité qu'il faut continuer de renforcer. Sa maintenance sera réalisé aux ateliers de Béziers et de Villefranche comme nous le souhaitons. Ces belles paroles, nous font toutefois rester vigilants envers les dirigeants de la SNCF, qui étaient présents lors de la visite. Il y avait notamment Messieurs Jacques Rascol Directeur régional SNCF, Alain Bourdon Directeur d'établissement du Dépôt SNCF de Béziers et Philippe Marques DUO: Dirigeant de l'Unité-Opérationelle Grand Sud. Ce sont eux qui ont assuré la visite, à laquelle nous avons assisté nous étions nombreux. Cette visite fut très intéressante et enrichissante, parce qu'elle a permis à la fois aux dirigeants d'exposer leur point de vue: Transférer toute la maintenance du Train Jaune de Béziers à Villefranche pour le niveaau de maintenance 4 et 5 qui se fait à Béziers. La maintenance de niveau 1, 2 et 3 se fait à Villefranche. Voici une représentation 3D que la direction a fait pour avoir un visuel sur ce que serait le transfert de charge de niveau 4 et 5 au Dépôt de Villefranche.

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Les cheminots Biterrois ont expliqué à Madame la Présidente les inconvénients de tout cela (voir plus bas ou je l'explique en parlant de l'Etablissement Train Jaune.) Ensuite dans la cour du Dépôt la parole a été donné à Monsieur Julien Berthélémy Conducteur du Train Jaune et secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Villefranche, qui malgré les bonnes annonces expliquait toujours les craintes des cheminots quant au futur ETJ: Etablissement Train Jaune que la direction de la SNCF mettra normalement en place à Villefranche le 1er Avril 2017. Ce n'est hélas pas un poisson d'Avril et ça approche à grands pas! Les cheminots ne sont pas opposé à la création de cet EMA: Etablissement Multi-Activités ils le revendiquent dans leurs propositions, afin d'avoir plus d'emplois et d'efficacité pour chaque compétence en question, pour un meilleur fonctionnement sur le Train Jaune. Toutefois ils souhaitent que cela reste dans le giron de la SNCF. La présidente nous a rassuré en disant que la région allait investir massivement pour la rénovation de la voie entre Font-Romeu et Latour de Carol, et sur le matériel roulant d'origine qui espérons sera rénové à l'identique dans les ateliers SNCF de Béziers. Le comité de pilotage a été lancé ce même jour, comité avec lequel doit s'inscrire le schéma stratégique du Train Jaune comportant tous les éléments: Economiques, Techniques ainsi que les points touristiques commandités par le PNR: Parc naturel régional des Pyrénées-Catalanes. La région et ce comité de pilotage vont travailler avec la SNCF et le PNR, ils se donnent 1 an pour tout rassembler. Carole Delga a enfin annoncé qu'elle viendrait visiter prochainement les ateliers SNCF de Béziers, elle pourra par la suite prendre sa décision quant où devra se faire espérons la rénovation à l'identique du Train Jaune. A suivre...

Photos Michel Tortes, Axel Peyric-Tortes

 

Description du futur ETJ: Etablissement Train Jaune

 

A propos de l'ETJ nous savons que son futur dirigeant Monsieur Jean-Luc Stupffler souhaite que ca se fasse le plus rapidement possible, le 1er Avril 2017 il sera normalement signé et officiellement mis en place à Villefranche comme dit plus haut. Dans cet établissement les agents seraient polycompétents et la production redynamisée, les ADC: Agents de conduite autrement dit les conducteurs du Train Jaune vont certainement être escampés de la ligne de Cerdagne, et seraient remplacés par des CRTT: Conducteurs de maneouvre. Les ASCT: Agents service commercial train c'est à dire les contrôleurs resteraient logiquement en lieu et place sur le Train Jaune, toutefois tout comme les conducteurs ils sont très inquiets sur leur devenir, lié à celui du Train Jaune et ils restent vigilants ce qui est tout à fait compréhensible, mettons nous à leur place. Ce projet à l'heure actuelle est flou. Parce que mis à part que la direction nous dise que de créer cet établissement serait opportun et de centraliser toute la maintenance du Train Jaune à Villefranche serait plus économique ce qui est totalement faux, nous n'avons à ce jour aucun communiqué technique officiel public nous disant que des solutions d'effectifs sur tous les services seront trouvées et mises en place au Dépôt de Villefranche pour réaliser toutes les opérations de maintenance. Toutefois des machines-outils ont commencé à y être installé, même si la région n'a encore rien décidé là-dessus, nous sommes visiblement bien partis pour un transfert de charge sur le site de Villefranche.

De toute façon il est impossible de tout réaliser à Villefranche, car le site est protégé puisque classé monument historique c'est une bonne chose du fait qu'on ne puisse pas le démanteler, mais il y a aussi l'inconvénient parce qu'aucun agrandissement n'est possible. Ensuite au niveau économique ça coûtera plus cher de tout agrandir à Villefranche: 8 millions d'euros au total, plutôt que de faire rénover le Train Jaune aux ateliers de Béziers: 4,5 millions d'euros pour tout remettre aux normes où il y a déjà toute la technicité requise et les grandes insfrastructures pour pouvoir réaliser tout cela. De plus si cet établissement voit le jour, le matériel roulant historique pourrait être radié en quasi-totalité hélas! Pas dans l'immédiat, mais probablement après 2020, car le matériel historique est certifié bon jusqu'à cette date suite à l'audit CERTIFER qui a été fait fin 2014. Mais par la suite qu'en sera-il? Si cela se produit le Train Jaune laisserait place à du matériel neuf suisse de chez Stadler type Z 850: Engin circulant sur la ligne Alpine Saint-Gervais Les Bains Le Fayet-Vallorcine en Haute-Savoie et dont les Z 150 ont servies d'inspiration pour leur conception. Les Z 850 viendraient donc rejoindre les deux Z 150 sur la ligne de Cerdagne.

 

Z 150

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Z 850

Photo Internet

 

Du coup si à l'avenir la direction refuse toujours de coopérer avec nous, cela signifierait: Abandon du projet de rénovation à l'identique du Train Jaune et de la Z 103 dont nous souhaitons voir réalisé aux ateliers SNCF de Béziers. Disparition du savoir-faire spécifique des ouvriers de Béziers et de Villefranche pour la maintenance atypique du matériel roulant d'origine du Train Jaune. Perte de beaucoup d'emplois et de sous-traitance dans le Biterrois, beaucoup moins de retombées économiques locales, départementales et régionales surtout si des Z 850 seraient achetées. Les ouvriers du Dépôt de Villefranche continueraient d'entretenir les Z 150 et les Z 850, mais avec quels effectifs, quels moyens sur quelle durée? Actuellement il y a 18 ouvriers au Dépôt de Villefranche. Le coût de l'entretien serait plus cher tout comme c'est le cas pour celui des Z 150, il y aurait aussi des problèmes sur le copyright puisque ces pièces sont achetées et faites en Suisse chez Stadler.

Donc quand les Z 150 sont en maintenance ou en panne, les cheminots du Dépôt de Villefranche doivent toujours passer par Stadler, pour avoir de nouvelles pièces ce qui prend beaucoup de temps. Techniquement parlant nous savons pertinemment que les Z 150 ne sont pas adaptées pour la ligne de Cerdagne, car elles sont trop lourdes et trop larges et abîment la voie les Z 850 feraient la même chose malheureusement. Enfin au niveau de l'attractivité du Train Jaune, si les Z 850 entraient en scène en Cerdagne la fréquentation chuterait considérablement au plus bas et quasiment plus personne n'emprunterait la ligne du moins c'est ce que beaucoup d'entre nous pensons car nous sommes réalistes. Nous voulons le Train Jaune parce qu'il est fiable, parfaitement adapté à la ligne de Cerdagne, robuste et bien entretenu au quotidien par les ouvriers des ateliers de Béziers et de Villefranche. Parce qu'il rapporte beaucoup de retombées économiques et enfin parce qu'il est centenaire, rustique et bien-sûr unique au monde et qu'il nous émerveille à tous! C'est ce aussi pourquoi nous luttons!

Oui c'est très bien et continuez comme cela vous avez raison me direz-vous et les Z 100 dans tout cela? Elles seraient certainement et uniquement destinées à assurer des TTX: Trains de Travaux bel avenir elles n'auraient pas pu rêver mieux! (Ironie) Hélas les Z 600 de la ligne Saint-Gervais-Vallorcine aux jours d'aujourd'hui n'assurent que des trains de travaux. Trois sur les huit fonctionnent encore les 5 autres ont été radiées et certaines feraillées! Une d'entre elles est à la cité du Train à Mulhouse: La Z 604. Les trois Z 600 en question ont été conservées en état de marche, car leurs attelages sont les seuls compatibles avec ces wagons, c'est un cas similaire pour les Z 100 (voir ci-dessous.)

Vue en détail de l'attelage semi-automatique Leduc-Lambert identique et compatible entre tous les éléments marchandises et voyageurs du matériel historique du Canari.

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Photo Internet: Une Z 600 avec des wagons.

 

Deux Automotrices Z 100 encadrant un TTX à la sortie de

Villefranche de Conflent

Photo Internet

 

La Z 113 avec les wagons trémies ballast devant

le Dépôt de Villefranche

Photo Axel Peyric-Tortes

 

Le conseil régional Occitanie ex Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est à nos côtés à l'heure actuelle tant mieux et pourvu que ca dure! Mais dans la mauvaise sémiologie des choses si la direction de la SNCF fait aboutir son projet en arrivant à amadouer les élus de leur côté nous pouvons donc dire que la région achèterait très certainement 8 nouvelles Z 850, tout comme le conseil régional Rhône-Alpes en a acheté 6 pour assurer la relève des Z 600. Si cela se produisait chez nous normalement en toute logique seules quelques Z 100 sur les treize seraient conservées en état de marche pour assurer les TTX. Du coup tout le restant du matériel historique: Z 100 et ZR: Remorques Barques, Midi et Nord se trouveraient certainement dans l'atelier ainsi que sur voie de Dépôt, de gare et de garage à Villefranche et serait à l'arrêt en permanence! Les Z 150 et Z 850 s'imposeraient en volant la vedette au Train Jaune et feraient fuir la clientèle usagère et touristique ceci serait totalement inadmissible! Soyons honnêtes l'achat de matériel neuf signifierait la mort à petit feu du Canari, qui se ferait oublier dans la grisaille et l'obscurité. Il serait comme un musée mort s'assombrissant dans le temps à notre plus grande tristesse!

Photos Internet, Michel Tortes, Axel Peyric-Tortes

 

En plus de la création de cet établissement, si toute la charge de la maintenance du Train Jaune viendrait au Dépôt de Villefranche le matériel roulant historique ne serait plus peint, mais péliculé en Jaune. Le seul tunnel de peinture existant sur notre grande région Occitanie se trouve aux ateliers de Béziers. On ne pourra donc jamais faire à Villefranche un vrai tunnel de peinture, seul les intérieurs de caisses, les châssis de caisses et les bogies seraient peints au pinceau pour leur redonner peau neuve quand ca sera nécessaire mais c'est tout. Les bandes et les liserets rouges sont péliculés, cela ne me dérange pas personnellement, car le rendu est joli et la tenacité est efficace. De plus c'est beaucoup plus pratique quant à la petite taille des liserets. Mais pour ce qui est du Jaune, ce n'est pas aussi brillant, beau et résistant comme la peinture. Le pelliculage a une durée de vie de 7 ans, tandis que la peinture dure 12 ans. Les agents du Dépôt de Villefranche ont péliculé en Jaune la ZR: Remorque Midi 003 à l'été 2015. Elle est toujours dans cet état depuis, car on attend que la région valide ou pas le pelliculage même si les chances sont grandes pour que ça soit validé. Les ouvriers ont bien travaillé, le rendu est plutôt séduisant, mais lorsqu'on la regarde de près nous voyons bien que c'est du papier, qui a été mal mis à certains endroits et qui a tendance a abîmer les couvres-joints des jointures de tôles entre chaque fenêtres. Pour info ce Jaune n'est pas le coloris correspondant au Jaune Jonquille 401 qui est celui du Train Jaune, mais le Rouge est bien le Rouge Vermillon 605 qui correspond. L'avant côté porte fourgon n'a pas été péliculé, cela reste un détail en soi le plus important c'est que le Canari perdure, avec beaucoup d'emplois à la clé. Mais vous l'aurez compris je défends l'option peinture pour lui redonner peau neuve. Voyez par vous-même et faites vous votre propre opinion là-dessus.

Photos Axel Peyric-Tortes, Michel Tortes

 

Voici donc des éléments concrêts et véridiques dont nous avons tiré expérience avec ce qui s'est passé en terme de consistance du matériel roulant sur la ligne Saint-Gervais-Vallorcine. Nous ne souhaitons pas que la même chose se produise sur la ligne de Cerdagne. Cet établissement Train Jaune aura beaucoup d'impacts négatifs, tant sur l'aspect attractif que des emplois, de la productivité, et du social. Je l'ai analysé avec les éléments dont je dispose, en vous montrant clairement ce que cela pourrait être comme si nous étions en 2020 avec ces images choisies qui sont très parlantes d'elles mêmes. Le tout en vous expliquant pourquoi il ne faut surtout pas que ca se fasse. Rien n'est comme cela à présent rassurez-vous, le Train Jaune fonctionne tous les jours, et nous espérons qu'il fonctionnera éternellement! Pour finir là-dessus voici pourquoi la rénovation à l'identique du matériel d'origine est le seul projet qui doit être retenu, nous continuons de militer pour que la région fasse aboutir nos propositions nous avons bon espoir! Ce tableau réalistique socio-sémiotique situationnel réalisé par les cheminots va vous aider à mieux comprendre en détails et avec concision le pourquoi du comment de la chose pour chaque projet proposé:

 

 

Mise à jour le Lundi 6 Mars 2017

 

RETOUR HAUT DE PAGE

CSS Website templates by JustDreamweaver.com